mercredi 12 janvier 2022

BACCALAURÉAT : POUR UN REPORT DES ÉPREUVES DE SPÉCIALITÉ EN JUIN 

 



COMMUNIQUÉ DE LA CONFÉRENCE 

DES ASSOCIATIONS DE PROFESSEURS SPÉCIALISTES

En ce mois de janvier, les contaminations quotidiennes au Covid 19 explosent à l’école. La composition des classes et des groupes change constamment et rend l’enseignement chaotique, élèves et professeurs étant contaminés et contraints à l’isolement. Cette accélération de l’épidémie déstabilise les établissements, aggrave les ruptures d’apprentissages et pénalise les élèves les plus fragiles.

Nous appelons le ministre à prendre acte de la gravité de la situation.

Mais, au-delà de la situation sanitaire, la Conférence dénonce un problème structurel : le calendrier induit par le nouveau baccalauréat est intenable. 

Les élèves sont contraints de passer leurs épreuves de spécialité, qui compteront pour 32% de la note finale, au mois de mars. 

Compte tenu du niveau d’exigence des programmes de spécialité, ces épreuves arrivent trop tôt dans l’année. Le calendrier dégrade donc les conditions d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation.

Par conséquent, la Conférence des associations des professeurs spécialistes demande instamment le report des épreuves terminales de spécialité en juin pour cette session et celles qui suivront. 

Compte tenu de l’urgence de la situation, la Conférence des associations des professeurs spécialistes soutient la grève du jeudi 13 janvier 2022.


Contact : conferenceassociationsspecialistes@orange.fr


Associations signataires :

APBG APEMu APDEN APFLA-CPL APHG  APLV APMEP APPEP APSES APSMS

 CNARELA SLNL UdPPC UPBM


                   



 


         






       



   



  




1 commentaire:

  1. Merci
    Nous devons tenir compte de la santé des eleves et des professeurs.

    Le calendrier des épreuves en mars n est pas tenable. Le stress généré est immense et l année de terminale n est pas une année de prépa à bac +2.
    C est une chouette année où les apprentissages portent leur fruit en fin d année,ou l enrichissement intellectuel prépare les eleves aux études longues du superieur.

    Merci de votre engagement pour notre profession mais aussi pour tous les eleves.

    RépondreSupprimer

Lettre de la Conférence des associations de professeurs spécialistes à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports

  Lettre de la Conférence des associations de professeurs spécialistes  à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Je...